Estimer votre OR Cours de l'or
Accueil >> Nos prestations >> Actualités >> Les bijoux ne sont pas en or 24 carats (99.9% or) ni à gap ni ailleurs

Les bijoux ne sont pas en or 24 carats (99.9% or) ni à gap ni ailleurs


Beaucoup d'entre nous avons toujours cru acheter de l'or pur en acquérant un bijou. Il arrive même que nous parlions d'or pour des bijoux en plaqué or.

C'est une erreur commune à rectifier dans nos usages langagiers. Un peu d'histoire... de la fraude des puissants et de sa légalisation :  


A quand remonte l'arrêt de la fabrication de bijoux en or pur 24 carats (99.9%) ?

Les seuls bijoux connus en or pur remontent à l'antiquité.

C'est en Bulgarie qu'ont été trouvés ces bijoux, dans la tombe d'un chef bulgare, à la nécroplole de Varna. Le trésor est conservé au musée archéologique de Varna depuis sa découverte en 1972.  


Pourquoi a-t-on arrêté la fabrication de bijoux en or 24 carats ?

Il faut comprendre que le bijou à cette époque n'était pas forcemment porté mais servait à honorer un défunt charismatique. 

Les puissants qui ont succédé à cette période se sont appropriés ces rituels se parant de symboles en or : couronnes, sceptres, bagues, bracelets etc.

Ils ont aussi frappé leur monnaie avec, celle ci étant jusqu'alors en d'autres métaux tels que le cuivre ou l'argent.

Cependant, à l'usage ces bijoux symboliques s'usaient vite, l'or étant un métal tendre et facilement malléable, d'autre part, le reflet de l'or était identique qu'il soit pur ou non.

Les orfèvres ont alors allié l'or pur au cuivre, à l'argent, au fer et au palladium, métaux plus solides mais surtout moins onéreux, inventant le carat c'est à dire le pourcentage d'or contenu.


L'époque du 22 carats (91.67 %)

Frappant monnaie en or, les Athéniens et Romains ont construit la richesse de leurs royaumes et empires, solidifiant leur pouvoir de pression négociatrice, tous les pays s'étant pourvu de pièces en or.

Ces pièces n'étaient pas forcemment mises en circulation commune mais servaient à acquérir des armes en cas de guerre et d'invasion. Les royaumes les plus riches d'alors et jusqu'au XXème siècle fabriquaient aussi des bijoux en 22 carats. Les émirats arabes encore aujourd'hui.

Ces bijoux étaient achetés par les particuliers les plus fortunés, au même titre que les gouvernants.


Bientôt les empereurs dans un intérêt personnel se firent faux monnayeurs. Ils se flattaient de l'espoir de calmer par des largesses, l'indiscipline de la milice prétorienne qui disposait, en souveraine, du sceptre de l'empire. 
C'est ainsi qu'au Moyen âge les rois recourront encore à l'altération des monnaies pour se procurer les trésors nécessaires aux guerres, longues et sanglantes, qu'ils avaient à soutenir contre leurs puissants vassaux.

Cette pratique s'est confirmée au fil des pénuries d'or et des guerres et chaque gouvernant jusqu'à la dernière guerre l'a utilisée (D'où les pièces en 18, 14 et même 9 carats.)


Le 18 carats, l'alliage de la bourgeoisie (75,1%) et l'enrichissement des bijoutiers

Démocratie aidant, la bourgeoisie s'est alors pourvue elle aussi de ces attributs, propres à marquer et renforcer socialement son statut. Les bijoutiers et orfèvres ont saisi l'intérêt de baisser le pourcentage d'or contenu. Ils diminuaient le prix de revient des bijoux tout en conservant l'effet.

En outre, selon les métaux d'alliage, ils pouvaient faire varier la couleur des bijoux en or du jaune au gris et même au bleu, répondant à la demande de leurs clients.


Les alliages du peuple en 14 et 9 carats ( 58,50 et 37,50 %)

Enfin, le peuple s'est pris au jeu de la mode et de ses atouts charmes, la misère s'éloignant des portes des cités : les 14 et 9 carats ont vu le jour dans les bijouteries et les bourses populaires se sont permises ces achats.

 

 achat or GAP

24 rue Péroliere 05000 Gap

Du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 12h30 à 17h30

04 92 43 42 96

 

 

 

POUR NOUS CONTACTER CLIQUEZ SUR :

Achat or Gap

 

ET AILLEURS ?

Pour voir nos autres agences de rachat d'or en France cliquez sur : comptoirs d'achat d'or France

Remonter haut de page